On ne peut pas y échapper. On vient de déposer les bambins à l’école, le pantalon commence à gratter et nous fait regretter les jambes dévoilées de ces dernières semaines. Un coup dans le rétro, la peau bronzée mais les yeux un peu rougis par le réveil difficile. Devant ça n’avance pas, derrière ça klaxonne. La radio annonce des ralentissements en série.

Bref c’est la fameuse rentrée (encore faut-il que l’on soit sorti), mais c’est surtout l’occasion d’améliorer certains points, d’en optimiser d’autres et de mettre en place un peu de nouveauté.

Voici mes conseils pour gérer au mieux cette rentrée :

Tu nettoieras ton espace de travail

Oui, parce qu’on ne sait jamais quelle paire de fesses s’est posée dessus pendant notre absence.
Le nettoyage du bureau c’est aussi remettre un peu d’ordre, jeter les vieux dossiers et brouillons qui ont été nauséabonds avant l’été. C’est aussi réorganiser au mieux l’espace, des crayons taillés, des stylos qui fonctionnent et une nouvelle déco (personne n’a pensé à arroser votre plante verte).

L’espace de travail c’est aussi l’ordinateur.
On trie ses mails, supprime les inutiles (le stockage en ligne n’est pas illimité), lit les urgents, se laisse le temps de répondre plus tard.
On pense à faire une sauvegarde, un archivage et surtout un tri dans les fichiers *-*#.v1, vfinal, vfinalbis, vfinal10…
Et pourquoi ne pas demander une réinstallation de son windows histoire d’éliminer le virus caché que l’on a chopé involontairement, les fichiers corrompus suite à un bug (à noter : le bug est souvent situé entre le dossier de la chaise et le clavier). Attention, c’est peut-être le moment de saluer le technicien de la maintenance si on ne sait pas comment faire (ne pas tout casser dès le jour de la rentrée).

 

Tu feras le plein de Post-it®

J’en parlais ici avant la saison estivale. Cette petite note papier est la base de la pensée visuelle, du management et de la gestion par le visuel.
Que ce soit en mémo, en planning, en conception ou en animation, ce petit bout de papier reste le meilleur moyen de s’éloigner de l’écran.
J’aime le répéter : « votre créativité ne se limite pas à la largeur de votre écran ».

A relire > Le Post-it®, la base du management visuel et de la pensée visuelle

Tu prépareras toutes tes réunions

Avec des post-it évidemment (c’est écrit au-dessus). La réunion de rentrée, c’est la pire. Chaque année elle plombe le moral avec ses chiffres, ses objectifs et ses projections.
Et ce n’est pas la faute de PowerPoint (c’est un outil). Donc on prend le temps d’améliorer son design de slide, le contenu de la réunion et les objectifs de cette dernière.
On éteint son écran, on prend des crayons et on fait des croquis.

Si on est amené à utiliser PowerPoint (oui on peut aussi utiliser un paperboard pour une réunion), il faut simplifier au maximum les slides et travailler la prise de paroles.

Se faire accompagner pour monter en compétences >
Découvrez mes offres de formation

A relire >
La série en 4 épisodes : Faire parler vos chiffres

Alléger sa slide Powerpoint avec le mode Présentateur

Tu te déconnecteras

C’est ce que j’ai retenu de mes vacances. Fermer ce p*t#-n de smartphone, stopper les réseaux sociaux, faire une pause (et tes Pokémons survivront).
En tant qu’entrepreneur, ce n’est pas évident à faire, mais j’y suis arrivé. Je me suis aperçu qu’au final il n y a réellement aucune urgence (même si c’est écrit en majuscule et en rouge).
Le bruit des réseaux sociaux est nuisible pour notre bonheur. On se laisse influencer par la multitude de mauvaises nouvelles, mauvais débats et on oublie de respirer. C’est un véritable frein à l’efficacité.
La morosité ambiante, c’est une marée noire sans fin.

L’info en continue et les réponses immédiates manquent de recul, d’analyse et de synthèse… du coup on n’y comprend rien.

Les urgences n’existent que parce qu’on les crée, elles sont souvent en sens unique. Un peu comme ce client/boss qui exige un rendu rapide mais finira par répondre aux abonnés absents lors de la validation.

Autorisez vous à prendre le temps, au diable les impatients chroniques et les aboyeurs de polémiques.
La meilleure méthode, se fixer des horaires en mode connecté et en mode déconnecté.
Testé et approuvé !

 

Shares