Bel esprit de rentrée !
Attaque de plein fouet,
Immondice bafouée,
Coup bas maitrisé,
Le trône est visé,
La chasse est lancée.

Chacun sa primaire,
Les échanges aussi vifs
Que l’esprit y est primitif
Chacun se donnant l’air.

Chacun prie maires
Et élus à coups de promesses
Bien souvent éphémères
Peu importe la petitesse.

L’ère primaire
Bien loin d’un renouveau
Anciens vacataires
Appuyés du réseau
Se dit révolutionnaire.

Trainant les casseroles
Oubliant que le passé
Viendra flanquer la vérole
Sur la scène médiatisée.

Une habituelle tromperie
Où chacun sera témoin
Des fourberies
De clampins !