-70 % sur les vœux

Douze coups ont suffit,
pour nous faire sombrer dans l’euphorie.
Une volonté de mettre à l’oubli,
la mort de notre utopie.

Il est vrai nous étions meurtris.
Conscients de perdre nos acquis.

A ceux qui m’eurent souhaité,
de vivre une bonne année,
par souci de me contenter.
Je leur dis que c’est insensé,
tant la vie ne peut être maitrisée.

Je vous invite désormais,
à réfléchir plus loin que votre télé,
à nourrir votre curiosité,
à oser vous cultiver,
bien après votre scolarité.

Éclairer l’obscurité,
c’est lutter pour votre liberté.

Voici mes vœux pour votre année.