Camille Coquet Conseil Formation Support de communication, Powerpoint, Design, Slidologie

Depuis quelques jours déjà nous subissons l’euphorie de cette période de fin d’année.
Les villes s’illuminent, les vitrines s’animent, les réclames défilent.
Les haut-parleurs crachent les classiques de noël.
Les passants s’affolent, à la recherche d’un présent idéal, […]

Camille Coquet Conseil Formation Support de communication, Powerpoint, Design, Slidologie
Depuis quelques jours déjà nous subissons l’euphorie de cette période de fin d’année.
Les villes s’illuminent, les vitrines s’animent, les réclames défilent.
Les haut-parleurs crachent les classiques de noël.
Les passants s’affolent, à la recherche d’un présent idéal, différent du passé.
Les cordes sensibles des violons raisonnent, vous narrant la misère du monde et vous réclamant le don.
Mais vous n’avez pas le temps.
D’abord les cadeaux, puis les mets qui raviront vos convives… chacun devant être mieux que l’année d’avant.

L’avent, nous y sommes.
Bouffant chaque jour un chocolat caché dans un calendrier,
Se piquant aux épines d’un sapin qu’on enguirlande,
Éclatant la facture électrique afin de clignoter plus fort que le voisin.
Ajoutant des moutons à une crèche sans croyance,
Auréolant des angelots nus et dodus,
Saupoudrant d’une mousse neigeuse nos vitres,
S’insurgeant dès que les flocons recouvrent nos routes.

Et vient la divine fête.
L’orgie gastronomique qui durera
Jusqu’aux derniers coups de l’année.
Et dans un brouhahah général
Chacun se souhaitera le bonheur d’une nouvelle année.
L’ensemble souhaitant changer en mieux celle qui fût passée.

Changer ?
Est-ce remettre des leaders passés aux valises chargées ?
Est-ce lister des résolutions à peine pensées ?
Est-ce attendre de copier nos voisins ?

Et si décembre n’était plus aussi artificiel que ce sapin chantant.
Et si l’humain n’était pas cette pensée marketing qui résonne en cette période.
Et si la réunion de fin d’année devenait une union.

Je vous souhaite réflexions et actions.
Que décembre soit le vôtre.