Que faire du magnifique tableau Excel que votre client, votre comptable ou vous même avez créé ? Le convertir en graphique pour rendre ça plus visuel ? Oui mais quel graphique, un camembert, une courbe, un histogramme ? Avec un effet biseau ça fait plus beau ? Au final on va insérer l’Excel et on le décriera à l’oral, c’est plus simple.
Tellement simple que votre auditoire ne va pas écouter ce que vous lui montrer, ni lire ce que vous lui dîtes.

Que voulez-vous montrer ?

La première chose à faire est d’identifier clairement le message que vous voulez transmettre à votre auditoire. N’oubliez pas que votre auditoire ne peut retenir que très peu d’informations.

Prenons un exemple. Voici un tableau avec des informations sur les déchets alimentaires. Notre client souhaite mettre en avant les secteurs où les déchets alimentaires sont le plus important en France. Il a récupéré un tableau issu d’un rapport du ministère de l’écologie.

Camille Coquet Tableau Powerpoint

Ici pour notre client, nous allons isoler les informations en rapport avec la France. Nous allons choisir les unités de mesures les plus parlantes pour l’auditoire. Qui est capable de se représenter un kilotonne ? Très peu de monde. Nous allons donc garder la répartition en pourcentage et en kg/habitant.
Voici en texte ce que nous allons représenter : chaque année en France nous jetons environ 119 kg de déchets alimentaires par habitant. La source principale de ces déchets provient des ménages avec 67 %, suivi de la restauration avec 15 % et de la distribution avec 10,5 %.

 

Comment le montrer ?

Powerpoint vous propose environ 70 types de graphique pour mettre en forme vos données.

En général vous allez en utiliser que trois : « les barres, les courbes et les camemberts ». Avant de vous lancer tête baisser dans la conception d’un histogramme, reprenez vos données et posez-vous une question. Avez-vous vraiment besoin d’un graphique pour illustrer vos données ?

Reprenons notre exemple. La première information que notre client va donner c’est : chaque année en France nous gaspillons environ 119 kg d’aliments par habitant. Pour illustrer ceci, nous n’avons pas besoin d’un graphique, juste du texte et une image. C’est simple, percutant et ça vient appuyer votre discours.

Illustrer la donnée. Camille Coquet

Dans le cas où vous avez besoin d’un graphique, déterminez ce qu’il doit représenter : une répartition, une évolution, une comparaison.

Pour illustrer une répartition préférez les camemberts et les barres empilées.
(en savoir plus sur les graphiques de répartition)
Pour une évolution on utilise les courbes ou les histogrammes.
(en savoir plus sur les graphiques d’évolution)
Pour une comparaison vous pouvez utiliser les histogrammes, ou jouer sur la taille d’un élément.
(en savoir plus sur les graphiques de comparaison)

Dans notre exemple, le client souhaite illustrer la répartition des déchets alimentaires et mettre l’accent sur les trois gros secteurs.
Voici une réponse visuelle possible.

Graphique de répartition. Camille Coquet

 

Ce que vous devez retenir.

A chaque moment vous devez identifier l’information que vous voulez délivrer. N’oubliez pas que votre auditoire n’a pas de temps à perdre. Il doit avoir accès à l’information le plus rapidement possible.
Avant de réfléchir au design, vous devez extraire les données à mettre en avant. Ensuite vous réfléchissez à l’utilité d’un graphique.
Essayez d’épurer au maximum les informations sur votre slide. Gardez en tête que l’orateur va certainement les répéter pendant la présentation.

Découvrez mes formations Prez’Design, Pro-Powerpoint.

Épisode 1 : les généralités
Épisode 2 : les graphique de répartition
Épisode 3 : les graphiques d’évolution
Épisode 4 : les graphiques de comparaison