L’évaluation de formation, le truc que tu ne dois pas oublier quand tu es formateur. Sinon le commanditaire et l’organisme de formation te fusillent au pilori (ça et la feuille d’émargement).
Et c’est toujours au moment où les participants se lèvent pour partir que tu y penses. Du coup, sur un coin de table ils s’empressent de cocher les petites cases.
De ton côté, tu récupères les feuilles, tu vérifies ce que les participants ont pensé de toi (c’est bon pour l’égo) et tu rends le paquet au responsable. Le responsable vérifie la satisfaction globale, si le formateur a été apprécié (refaire appel à ses services ou pas), si le ROI est bon (rapport satisfaction/prix), puis il envoie le tout pour justifier la formation.

Je caricature, mais à regarder certaines feuilles d’évaluation, il est évident qu’elles sont là pour le côté obligatoire et non pour être un outil.

L’utilité d’une évaluation de formation ?

En tant que formateur mesurer la qualité d’une formation (et pas seulement la satisfaction) est nécessaire pour optimiser ma façon d’animer et vérifier la clarté des messages à transmettre.
En formation initiale et continue, je réalise ces évaluations à différents moments et de différentes manières. À la fin d’une séquence complexe, pour vérifier la clarté de mon message. À la fin d’une journée, sur un temps d’échanges pour avoir un ressenti direct et individuel. En fin de module via un questionnaire en ligne pour obtenir un ressenti global, mesurer l’effort et avoir des axes d’amélioration. Mais aussi (c’est un peu plus difficile je vous l’avoue), après la formation, pour mesurer les acquis.

La condition pour que ce soit utile c’est de mesurer les bons critères. Dans ce cas, l’évaluation de formation devient un outil d’aide à la décision, une source d’engagement et de progression indispensable.

Les critères d’évaluation de formation remis en cause

Avec mon partenaire Isokan Formation et le groupe Learning Prod Studio, nous avons posé simplement la question à notre réseau sur la pertinence des critères d’évaluation. Pour plus de 50 % d’entre eux, ces critères ne sont plus pertinents.

Qualité de formation, CPF, satisfaction de formation, évaluation

Le projet Learning Analytics

C’est en partant de ce constat que nous nous sommes réunis au sein de l’incubateur de Learning Prod Studio afin de proposer une solution. Ce projet nous a permis de tester et d’optimiser, de nouvelles grilles et outils d’aide à la décision.
L’important c’est que nous puissions disposer en temps réel, d’un outil de pilotage simple, fiable, traçable. Il faut pouvoir recueillir et mesurer la satisfaction réelle du participant et contribuer à son engagement post-formation.

Les feuilles d’évaluation que j’utilise par exemple, ne dépassent pas plus de 10 critères auxquels nous intégrons 2 indicateurs qualité :
le Net Promoteur Score (NPS – indicateur qualité globale),
le Learning Effort Score (LES – indicateur qualité pédagogique).

D’ailleurs, je ne devrais pas utiliser le mot feuille, mais questionnaire en ligne. En utilisant l’outil numérique, je compile et je vois beaucoup plus rapidement les résultats, ce qui me facilite l’analyse.

 

Shares